Chrooter sous archlinux

Chrooter est une action vitale au cas où il y a des petits problèmes à corriger et qu’un reformatage est exclu. C’est tout simple. La première fois que j’ai dû l’utiliser c’était… lors de l’installation d’archlinux, mais cela faisait partie du processus. Par contre, le premier problème est survenu lorsque le gestionnaire de connexion ne lançait pas l’environnement graphique.

Cela se fait en deux étapes:

  • Indiquer le chemin

Dans mon cas, il fallait chipoter sur la partition sda3

sudo mount /dev/sda3 /mnt
  • Chrooter
arch-chroot /mnt

Il ne faut pas oublier de démonter (ctrl-D ou alors la commande suivante)

exit

Une pensée sur “Chrooter sous archlinux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils