10 choses à faire après avoir installé archlinux

Après avoir suivi le tuto pour être sous Archlinux, voici les 10 choses à faire après avoir installé Archlinux. On se rend vite compte qu’il y a peu de programmes et qu’il y a de petits réglages à faire. Archlinux est complètement modulable, voici donc ces 10 étapes.

1. Vérifier son clavier

Tout simplement, applications, settings, keyboard. Dans l’onglet layout, cliquer sur add et rechercher son clavier.

2. Vérifier le layout du terminal

Perso, j’ai dû augmenter l’écart entre les lettres dans settings manager du terminal.

 

3. Ajuster l’heure

timedatectl set-timezone Europe/Budapest

Attention, il faut un log out/log in pour que l’horloge affichée par xfce soit à jour

4. Lier la touche capture d’écran et le programme xfce4-screenshooter

Il arrive régulièrement que l’on se retrouve bloqué et que les forums nous soient d’une grande aide. Un screenshot permet d’être clair dans ses demandes. Seulement, sous Archlinux, cette touche n’est pas activée par défaut.

Applications, paramètres, clavier, raccourcis d’application, ajouter et choisir une commande. Activer tous les fichiers et scroller jusque xfce4-screenshooter. Un clic, un choix de touche et le tour est joué.

Il faut arriver à ce résultat (j’ai choisi la touche Prt Scr)

5. Supprimer le beep

Un beep insupportable peut se être annulé grace à la commande xset -b qui se fait à chaque démarrage. J’en avais déjà parlé dans ce tuto.

Applications, paramètres, session et démarrage, démarrage automatique d’application. Ajouter la commande xset. (Tu peux le nommer comme tu le désires)

6. Être propriétaire de tout le dossier /home

C’est tout bête, mais cela facilite les installations.

sudo chown -R nicolas/home

7. Installer ses premiers programmes

À partir de maintenant, le mot pacman va revenir régulièrement dans le vocabulaire… Cela ne désigne pas la boule jaune mangeuse de fantômes, mais le PACkage MANager. La première chose à connaître est le nom du package à récupérer. Prenons l’exemple de firefox. Pour trouver son package, on se rend sur sa page dans le domaine officiel archlinux. J’ai choisi le package en anglais, mais il y a également le français.

pacman -S firefox firefox-i18n-fr

Perso, j’ai installé le minimum: je n’ai que libreoffice en plus. Je rajoute les programmes uniquement suivant leur utilité. Il y a bien entendu thunderbird pour les mails, gimp pour la retouche d’images, et j’en passe. Chacun y va selon ses besoins. L’installation des paquets officiels prend toujours la même syntaxe et il y a des pages dédiées dans le wiki officiel.

8. Yaourt : le pacman pour le support AUR (Arch User Repository)

AUR contient les packages auxquels tous les utilisateurs peuvent participer. Seulement ceux-ci ne s’installent pas via la commande pacman. C’est un peu plus compliqué, comme c’est expliqué sur la page qui lui est dédiée. Bien qu’ils ne soient pas officiellement supportés par les développeurs, il existe des assistants AUR, comme yaourt.

Le tuto étant très clair, je ne le recopie pas dans mon billet, il est consultable sur https://wiki.archlinux.fr/Yaourt.

J’ai vu une autre méthode plusieurs fois sur le net, comme sur cette page. Perso, je déconseille vraiment cette méthode qui consiste à ne plus vérifier les signataires des paquets. En effet, tous les paquets supportés sont signés, c’est une sacrée sécurité au niveau de la stabilité du système.

9. synchroniser avec son nuage

Mon nuage se trouve sur mega.nz, j’en profite pour utiliser yaourt pour la première fois.

yaourt -S megasync

Ne pas oublier de vérifier dans la liste des programmes au démarrage pour être certain de ne rien perdre.

10. s’inscrire sur archlinux.fr

C’est facile et de nombreux conseils s’y trouvent. Et lorsque tu peux aider, n’hésite pas.

https://forums.archlinux.fr/
https://wiki.archlinux.fr/Accueil

Maintenant que tout est fait, tu pourras personnaliser tout ton bureau en le tweakant.

 

Une pensée sur “10 choses à faire après avoir installé archlinux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils